Maître Deshimaru en posture de Zazen

Le zen est une voie de libération

Chaque être sensible possède à l'origine une

« Nature de bouddha » qui est au-delà de toutes les illusions et conditionnements personnels.
Libérer ce joyau de tout ce qui le recouvre est un processus de dépouillement au cours duquel nous découvrons qui nous sommes vraiment.
C'est l'exercice spirituel que le Bouddha pratiqua sous l'arbre de la Bodhi et qui l'éveilla à sa nature originelle.

Za   : la grande assise
Zen : absorption, concentration
Zazen

L'éveil à notre nature originelle est une graine qui ne demande qu'à germer. C'est la pratique de Zazen qui fait croître cette graine.

Pour faire Zazen, on s'assoie en tailleur sur un coussin rond appelé zafu. Autant que possible les genoux touchent le sol. Le haut du bassin est légèrement basculé vers l'avant et le ventre détendu. Excepté la légère cambrure lombaire, le dos est droit. La colonne vertébrale s'étire jusqu'au sommet du crâne. La respiration est tranquille et s'approfondit naturellement.

 

En Zazen, le corps et l'esprit sont stabilisés, détendus et vigilants, unifiés par la respiration. Nous sommes alors à même de laisser passer les pensées comme des vêtements que nous n'endossons pas et qui laissent notre nature originelle

« transparaître en se dépouillant » .

Une fois cette Nature mise à nue, elle a pour vêtement l'univers entier.

​​​

Faire zazen en groupe fortifie la pratique de chacun, comme un feu qui grandit et s'embellit quand pour le nourrir on y ajoute des bûches d'essences différentes.

Faire Zazen est très simple, très profond, pas toujours facile. Sa simplicité et son ancrage dans la tradition en font un véhicule particulièrement fiable et en qui nous pouvons avoir toute confiance pour avancer sur la voie spirituelle.

Se concentrer sur la posture, la respiration, entrer dans la plénitude de l'instant...

Zazen est très efficace pour infuser cette plénitude dans notre vie quotidienne, pour entrer dans la présence quelque soit l'activité.

Pratiqué régulièrement, Zazen est un puissant levier pour relier tous les différents aspects de notre vie à notre dimension la plus profonde.

Fukanzazengi de Maître DOGEN, écrit en 1127, extraits :

«Étendez une natte épaisse et placez un coussin dessus. Asseyez-vous en lotus ou bien en demi-lotus. Veillez à desserrer vos vêtements et votre ceinture ; arrangez-les convenablement.

Les extrémités des pouces se touchent. Asseyez-vous bien droit dans l'attitude corporelle correcte, ni penché à gauche, ni penché à droite, ni en avant, ni en arrière. Les yeux doivent rester toujours ouverts et vous devez respirer doucement par le nez. Quand vous avez pris la posture correcte, respirez profondément une fois, inspirez et expirez. Inclinez votre corps de droite et de gauche et immobilisez-vous dans une position assise stable.

Pensez à ne plus penser. Comment pense-t-on à ne pas penser ? Au-delà de la pensée. Cela en soi est l'art essentiel du zen. »

P_20180814_133224.jpg

mail : zendeuxrives@gmail.com                     tel: 06 79 58 45 94  /  06 33 00 11 85

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now